Zoom H4N: le couteau suisse du « podcasteur »

Zoom H4N: le couteau suisse du « podcasteur »

Vous chercher une solution simple pour enregistrer vos podcasts ? Vous accorder une certaine importance à la qualité de vos enregistrements ? Vous n’avez pas envie de vous ruiner ?
300€ quoi qu’on en dise, c’est un investissement. Mais faites le compte: carte son, micro, pré-ampli, ampli casque, software…

La solution vient peut-être du Zoom H4N. J’ai cherchez des produits du même type mais force est de constater que la solution offre bien des avantages.

1° Vous serez mobile: Forcément, c’est un enregistreur portable. D’accord mais notez que le bidule est équipé d’un couple de micro qui autorise l’enregistrement en stéréo. Le couple, en positionnement x/y, s’ouvre à 90 ou 120° par une simple petite manipulation mécanique. Pourquoi cette précision ? Simplement pour insister sur le fait que l’appareil, pratique en prise voix (ex. Interview) se singularisera aussi bien en captation d’ambiance, de formation musicale, etc…
L’air de rien, dans un arsenal de prise de son, ça compte.
Notez qu’une fonction permet de faire la somme des canaux gauche et droit pour un enregistrement en mono.

2° Vous serez évolutif: En plus du couple de micros embarqué, vous avez deux entrées supplémentaires en haute impédance (soit la sortie ligne d’une console de mixage ou d’une guitare) et micro (prise combo XLR/Jack). Vous avez en main un enregistreur 4 pistes !

3° Vous avez une carte son: Équipé d’une connectique USB2, vous transférez les fichiers enregistrés (sur carte SD) vers votre ordinateur. Mais l’appareil se comporte aussi comme une véritable interface audio. Le H4N étant reconnu par votre ordinateur comme carte son externe, vous pouvez directement enregistrer avec votre application favorite. (N.B. Ça ne fonctionnerait pas correctement avec un PC équipé d’un processeur AMD).

Ce ne sont que trois avantages. Il y en a bien d’autres. Par exemple les guitaristes apprécieront les 50 simulations d’amplis pour guitare et basse ou encore le tuner intégré. Autre exemple, vos enregistrement ne seront pas obligatoirement dégradés par un encodage MP3. Le H4N autorise un enregistrement au format WAV Broadcast.

Autre avantage (qui n’est pas automatiquement lié à ce model mais bien à l’usage d’un enregistreur portable): pouvoir s’enregistrer dans le lieu le plus approprié acoustiquement parlant. Je connais un journaliste qui, pour obtenir un son plus feutré, se réfugiait sous une couverture pour enregistrer ses chroniques.

(comme quoi, flemmarder au pieu… 😉 )

De plus, si demain vous désirez investir dans un équipement sédentaire plus complet (un véritable home studio), votre investissement ne sera pas perdu. Il est toujours utile d’avoir un enregistreur portable sous la main.

Encore un détail, mais qui a son importance si vous partez de zero, le ZOOM H4N est livré avec  le logiciel Cubase LE de Steinberg (pour Mac ou PC) qui devrait être largement suffisant pour commencer à réaliser des podcasts de qualités.

Notez que ce billet n’est pas sponsorisé… mais il mériterait de l’être 😉

2 Replies to “Zoom H4N: le couteau suisse du « podcasteur »”

Laisser un commentaire