En Belgique, on a pas de pétrole, on a pas de gouvernement mais on a un a un Didier

En Belgique, on a pas de pétrole, on a pas de gouvernement mais on a un a un Didier

Mercredi dernier (2/02/2011), le Roi Albert II a confié une mission au futur ex-président du Mouvement Réformateur, Didier Reynders.

D’ici deux semaines, il devra informer le Roi sur les possibilités d’arriver à un accord institutionnel (BHV, refinancement de Bruxelles, transfert de compétences aux entités fédérées, financement de l’Etat fédéral).

Tous derrière Didier semble être le nouveau mot d’ordre qui élève donc ce dernier au rang de… Captain Belgica… (ou pas!)

(on s’amuse comme on peut)

Laisser un commentaire