Et de 100 !

Il y a quelques jours, avec les Technos, nous avons publié notre centième épisode. Si on y ajoute les hors-série et autres best of, ce sont plus de 220 “émissions” qui ont été mises en ligne simultanément en audio et en vidéo. A ce chiffre je peux ajouter 150 autres numéros issus des précédents podcasts réalisés depuis le début de ma “carrière” de baladodiffuseur. Est-ce beaucoup ? Est-ce peu ? Je n’en sais rien. Ce que je sais c’est qu’aujourd’hui je peux dire que j’ai retrouvé la passion qui m’a animée quand j’ai commencé à “faire de la radio” ou lorsque c’est devenu mon métier. Aujourd’hui je suis bien plus motivé par l’idée d’explorer de nouvelles façons de produire et diffuser des contenus à destination d’un public concerné, ce que mes anciens collègues appellent avec un certain dédain “public de niche”. 

C’est la rentrée, changeons tout !

Traditionnellement, à la radio, si des changements doivent s’opérer c’est, sauf exception, à la rentrée de septembre que cela se passe. Des ajustements sont toujours possible aussi à la rentrée de janvier, mais c’est moins fréquent. Quand je parle de changement j’évoque la composition d’une nouvelle grille de programmes avec de nouvelles émissions, de nouveaux animateurs ou encore un renouvellement de l’habillage (les jingles).

Le baladodiffuseur que je suis devenu a gardé un peu cette habitude. Dès le mois de juin, bien que j’y pense un peu tout au long de l’année, je ne peux m’empêcher de réfléchir à ce que je pourrais modifier ou améliorer la saison suivante.

 

On ne change pas une formule qui marche !

 

Cette année, bien qu’ayant quelques idées, je ne changerai rien. Pourtant certaines choses vont probablement évoluer, par petites touches, dans le courant de cette troisième saison des Technos.

L’important est de bien réfléchir aux conséquences de chacune des modifications apportées au podcast. Et je ne parle pas là de la façon dont l’auditeur va accepter ces changements, mais bien de ce que cela va représenter en terme de production. Techniquement on peut presque tout faire, c’est une question de moyens, de temps… deux paramètres qui ont leurs limites. Plus de moyens peut faire gagner du temps. Une meilleur organisation aussi. Il est donc envisageable de réaliser plus de choses sans pour autant déprécier ce qui existe et fonctionne.

 

Mais il y a une troisième donnée importante: les compétences. Pour arriver à nos fins il est parfois nécessaire de se former. Technique de prise de son, de cadrage ou d’éclairage en vidéo, apprentissage d’applications,…

La balado. est un terrain d’expérimentation formidable pour peu qu’on se garde un peu de temps et qu’on oublie pas le plus important: le contenu. N’oubliez jamais que c’est l’histoire que l’on raconte qui justifie (ou non) les moyens techniques à mettre en oeuvre.

 

Bonne rentrée !

Un peu de matos pour 1stant-T, le podcast !

Au début de l’année (je vous en parlais ici) nous avons lancé un podcast traitant de nouvelles technologies, de web et d’entrepreneuriat. Il nous fallait donc un outil pour enregistrer dans de bonnes conditions ce magazine hebdomadaire en prenant en compte différentes contraintes.

Lire la suite

Podcasting: 1stant-t est lancé !

Le premier novembre 2013 j’enregistrais avec mes fidèles chroniqueurs le dernier numéro des Teknophiles (n°130), un podcast traitant des nouvelles technologies et du web qui aura vécu 3 années académiques au sein d’RTL Newmedia. J’ai eu durant cette période accès à des moyens et une logistique que bien des podcasteurs m’envieraient. Lire la suite

3 plugins WordPress pour le podcasting

Pas besoin d’expliquer ce qu’est un podcast. Du son (ou de la vidéo) et un fichier RSS, point barre. Les habitués de WordPress voudront sans doute continuer à utiliser un outils qu’ils maitrisent en tant que blogueur.
Le plus connu des plugins de podcasts pour WP s’appelle PodPress. Il fait figure de référence, mais il y en a d’autres…

Lire la suite